Extrait de la Chronique de l’OHMB 2013-2014

SAMEDI 5 JUILLET 2014   Concert à RIOZ

Un concert au mois de juillet, voilà qui change de l’ordinaire et tombe pilepoil pour compenser le manque-à-gagner du concert du 21 juin mis à mal par l’irruption des pompiers (les vrais, pas nos collègues de la batterie-fanfare, dont il ferait beau voir qu’ils interrompissent ainsi nos concerts), le dit manque-à-gagner ne relevant en l’occurrence que de l’onirisme,   les deux concerts étant parfaitement gratuits …

Nous sommes invités ce soir par “l’Harmonie- Fanfare Riolaise” (what is “harmonie-fanfare” ? une harmonie avec beaucoup de cuivres ou une fanfare avec un peu de bois ?), dirigée par Bénédicte Antoinet, qui participa avec son basson aux concerts “Gounod” de 2012, et qui présentement est professeur à notre école de musique; c’est dire si on la connaît !

Ce soir, après une belle journée ensoleillée, il fait encore très chaud et la salle, remplie d’un large public, n’est guère climatisée.

Nous sommes 35 (avec le chef), ce qui n’est pas extraordinaire (il ne s’agirait d’ailleurs pas que ça devienne ordinaire). Ce qui n’est pas ordinaire par contre (vous suivez ?), c’est la présence au micro de la nouvelle présentatrice en la gente personne d’Elise Promonet, remplaçant pour l’occasion Jacques parti en de lointaines contrés (en un mot hors de Franche-Comté).

Elise tient la légitimité de sa fonction d’un vote très démocratique des musiciens qui l’ont élue à l’unanimité lors de la dernière répétition…même si elle n’était pas vraiment volontaire (sa timidité naturelle sans doute) !

Bien que légèrement stressée, et après une longue répétition solitaire à l’extérieur de bâtiment, Elise s’en tire parfaitement bien, pimentant même son propos de traits d’humour personnels non prévus par le rédacteur du texte. Allez, c’est décidé – au moins dans les têtes – elle sera désormais présentatrice adjointe !

Donc, après la présentation réussie d’Elise, nous déroulons pas moins de dix morceaux dont certains, il est vrai, sont particulièrement courts :

– Fanfare and Flourishes (Curnow) ;

– Les aventures de Tintin (Arr. R. Stephen) ;

– Swing dance of the hours (Poncielli, arr. Maroia) ;

– The girl from Ipanema (A.C. Jobin), incontournable à Rioz ! ;

– Brilliant Beatles (arr. Klein Sharrs) ;

– Eddy Mitchell (arr. Frederikson) ;

– You can’t hurry love (arr. R. Fienga) ;

– La grande évasion (E. Bernstein) ;

– Busy Bee (S. Welters) ;

– The Comic (Bobrowitz).

Notons que nous nous sommes présentés, ce qui est normal, en tenue de concert, à l’exception, ce qui est nettement moins normal, de quelques musiciens décidés à venir en chemise malgré la décision prise en commun en répétition et les courriels de rappel de Daniel et du responsable des tenues. D’où le cri du chroniqueur s’associant sans retenue à la légitime protestation dudit responsable des tenues :”oui à la démocratie, non à la chienlit” !!

En seconde partie, l’Harmonie-fanfare Riolaise, en gilets et cravates, prend le relais sous la direction de Bénédicte, avec :

– Sway (arr. Longfield) ;

– Stadium Jams vol 9 (arr. Bocook) ;

– Music from Frozen (arr. Vinson) ;

– Moi, moche et méchant (arr. Brown) ;

– Rolling in the Deep (arr; J. Kazik).

Le final, servant également de bis, est assuré en commun par les deux formations, après une mise en place nécessairement quelque peu laborieuse, avec “Skyfall” (arr. Bocook).

La soirée se termine de façon fort sympathique par un casse-croûte composé de gâteaux arrosés de cidre (ça change du Comté arrosé de crémant du Jura !)

Ainsi se termine le 20ème épisode (1994 – 2014) de la chronique des activités de l’Orchestre d’Harmonie Municipal de Besançon.

Rendez- vous (peut-être) à l’automne 2015 pour le 21ème épisode !

Jean-Jacques                                  Emilie

Catégories : Chronique

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.